Page Questembert

Arbres Remarquables

Les arbres remarquables

L’if de la Chapelle Saint Michel

La chapelle Saint-Michel a été construite  dans l’enceinte du cimetière de Questembert sous le règne de Duc de Bretagne François 1er, à l’endroit où St Vincent Ferrier avait prêché le 3 mars 1418.

On remarque devant un beau portail, la tombe du Père Mulot, un missionnaire dont la réputation ne cessa de grandir après sa mort en 1749, si bien qu’on  attribua des vertus miraculeuses à sa tombe ornée de têtes de morts et de larmes.

Mais un arbre s’impose au regard. C’est un if qui, comme le veut la tradition, fut planté à la fondation du monument. Il aurait donc près de six siècles. A le voir, à détailler les circonvolutions du tronc, ses exubérances tentaculaires, et ses cicatrices chenues, on ne peut douter d’un si grand âge.

Quelques chiffres : Hauteur plus de 10 m, circonférence : 7 mètres, diamètre e la houppe au sol : 15 m.

Pour expliquer les vertus d’éternité que les anciens attribuaient à l’if, peut-être faut-il se représenter que cet arbre était, au temps de Vénètes, le seul de Bretagne qui restait vert toute l’année. A cette époque : ni pin, ni sapin, ni cyprès, ni laurier n’existait dans notre région.

Cette caractéristique, associée à sa très longue longévité, faisaient de l’if l’arbre magique par excellence, tout désigné pour voisiner avec les lieux de culte et les sépultures.

Toujours sur la commune notre commune, nous trouvons un chêne intéressant, au lieu-dit « Paulay ».

Le chêne du village de Paulay :

Hauteur : 18 à 20 m, circonférence : 5,50 m, diamètre de la houppe : 20 m, âge : 250 à 300 ans