Bâtis

Le village de Kerguélo

Le Village de Kerguélo

Les souvenirs que l’on peut évoquer sur la vie du village, nous ont été transmis par nos familles, présentes  dans les années 1940.

A cette époque, 4 familles, habitent le village ;

  • Famille LAUNAY,
  • Famille GUEHO,
  • Famille LE NORMAND,
  • Famille STEVANT.

C’est un village tranquille, les familles sont des cultivateurs et l’entente est plutôt cordiale.

Les maisons du village, sont du type longère avec toitures en ardoises et murs en pierre. Elles datent du 19ème et  20ème siècle.

Toutefois, une maison est plus ancienne et d’un type particulier. Elle aurait été possession de la seigneurie de Rochefort en Terre ainsi que les terres des environs. A l’intérieur de cette maison, un escalier en pierre donne accès à l’étage . A cet étage une cheminée et une cache dans laquelle on aurait trouvé différents objets et notamment un calice… l’histoire locale dit, qu’un prête réfractaire aurait habité la maison pendant la révolution en 1789.

Au rez de chaussée, on y trouve un trou, du genre puits, mais rien d’important au fond du trou !

village de kerguélo

En 1942 – 1943 ( nous sommes en période de guerre)  les quatre familles se mettent d’accord pour construire un four en commun sur la propriété STEVANT.  Une volonté commune de pouvoir faire cuire le pain pour le village. Pour cela, ils font appel à une entreprise de Pleucadeuc.

Un puits existe aussi sur la propriété LAUNAY et permet aux habitants de se ravitailler en eau, il faut penser aux habitants mais aussi au bétail. Dommage, ce puits n’a pas été entretenu et n’existe plus aujourd’hui.

Le temps passe, la famille Louis STEVANT, quitte Kerguélo en 1956 et la famille BOËFFARD arrive du village de Bréhardec en 1957. En fait, il s’agit de la même famille car Madame Suzanne BOËFFARD était la sœur de Louis STEVANT.

Dans les années 1970, la famille LE NORMAND, quitte le village et la maison est achetée par la famille René LAUNAY. C’est aussi une période de développement pour le village, deux nouvelles maisons sont construites, habitées par les familles LAUNAY Pierre et BOËFFARD Bernard.

four de kerguélo
        Le four à pains est toujours là, mais, en très mauvais état. Il n’est plus envisageable de le rénover. Mais on ne peut oublier l’histoire de ce four et la volonté commune des habitants au début des années 1940.   Alors, Georges BOËFFARD, décide de le reconstruire, ainsi, le patrimoine de ce village est conservé et la mémoire collective est honorée.    

A cette époque, la famille BOEFFARD, deux fils, Georges et Bernard. L’ainé, Georges fait le choix de quitter le village pour travailler en région parisienne. Il conservera la maison de ses parents et y reviendra chaque année pour la période des vacances. A son retour au début des années 2010, il s’installe définitivement au village après avoir rénové les bâtiments.

arbre de kerguélo

Kerguélo aujourd’hui, en 2021, c’est toujours les mêmes familles.