Frairie

Inauguration du Four de Kerguélo

INAUGURATION du four du Village de Kerguelo à QUESTEMBERT

Propriété de M. Georges BOËFFARD Le samedi 18 septembre 2021 à 11 h

Georges BOËFFART Propriétaire

Daniel MECHET Pt Association du Patrimoine

Le village de Kerguélo

            Rien de particulier dans ce village lorsque l’on consulte les écrits sur Questembert !

            Cependant, on y voit une vielle demeure : difficile de lui donner un âge… A l’intérieur, un escalier en pierre, au 1er étage une cheminée et une cache : on y aurait retrouvé une pièce d’or (que l’on dit) mais surtout un  calice… Preuve que cela aurait pu être le refuge d’un prêtre réfractaire ! Dans le sol : un trou,  mais rien de particulier lorsque les curieux le vident !

            Les informations connues seraient dû à l’arrivée de la famille Boeffard, en 1957. Elle vient de quitter Bréhardec pour s’installer comme agriculteur.

            Mais, en 1940, les quatre familles qui y résident décident de construise un four « commun » sur un des terrains. Ils font appel pour cela à un maçon de Pleucadeuc.

            Un puits a existé, bouché au moment du remembrement, et suite à l’arrivée de l’eau courante.

            Un arbre que l’on pourrait qualifié de « remarquable » se trouve à la sortie du village : un châtaigner plus que centenaire !

Le retour de l’enfant « prodigue »

            Georges a 13 ans lorsqu’il arrive à Kerguélo. Il vient de quitter Bréhardec et l’école de Kergralan (laïque) pour la croix verte (privée)… Ceci sous la pression de Sœur Geneviève alors directrice de l’école de la croix Verte.

            Mais sa route sera différente ! Comme tout jeune de l’époque, il assurera divers travaux avant de partir à l’armée à 19 ans. Il ira, comme beaucoup de gars : soldat en Algérie, au sud du Sahara, alors que la « guerre » est terminée !

            De retour au « pays » : que faire, quand on a 21 ans ? Il ne veut pas de la culture, alors direction : PARIS. « Tu as un oncle là-bas » : tu sais, on cherche des balayeurs : dans les lycées, les hôpitaux… les Bretons et bretonnes sont bien accueillis (es) !

            Après un premier travail, il rentre dans une école : pas n’importe laquelle ! HEC !! Puis quelques mois après à Jouy en Josas.

            Dans cet établissement, il gravira les échelons, les uns après les autres. Homme sérieux, volontaire, travailleur, il saura se faire apprécier. On lui fait confiance, alors une carrière s’ouvre à lui.…

            Il sera responsable des Services Généraux pendant 22 ans.

            Marié, avec une parisienne, ils ont deux filles et 5 petits enfants.

            A sa retraite, ils reviennent en 20…   au « pays », comme l’on dit. Il a reçu, de ses parents, les bâtiments de la ferme, son frère Bernard les terres. Amoureux de Questembert, lui et sa famille, réhabilitent leur lieu de vie… ce qui est fait !

            Mais, depuis déjà quelques années, il rêvait, lui et ses enfants de réhabiliter le four tombé en ruine.

            Il fallait trouver « l’homme de l’art » pour le faire… Et, c’est en bavardant avec des Questembertois, qu’il fait connaissance de Thierry RIALLIN !

            Le rêve se réalise… il faut fêter cela ! Et, encourager tous ceux, qui comme Georges, sont amoureux et respectueux de leur passé !

Georges Boeffard
  Georges BOËFFARD Le propriétaire…

 Entreprise R.T. Paysages – RIALLIN Thierry

Formation : de Paysagiste à ST jean de Brévelay, trois années

            Puis, ouvrier  aux  Ets  DUVAL-  Paysagiste à QUESTEMBERT

            Pendant 20 ans.  Mais, passionnée du travail de la pierre, tous les travaux nécessitant ce matériau lui étaient confiés.

            En  2007, il créé son entreprise : R.T. Paysages

            En fait, jusqu’à ce jour, il a peu de réalisation de rénovation à son actif :

  • un puits, à ELVEN – un ancien four à BERRIC – Le déplacement de la Vierge des Buttes à Questembert

            Mais, c’est la rencontre avec Georges BOEFFARD, enfant de retour au pays, qui le sollicite pour refaire un four, de toute pièce. L’ancien est en ruine, et même,  il faudrait le changer de place…

            C’est en début d’hiver que Thierry va trouver Georges et lui déclare : si tu  veux toujours refaire ton four, je suis prêt ! Il lui faudra prés de 20 jours pour remonter pierre par pierre cette œuvre. Il manque des pierres, où les trouver ?         En fait, dans une ferme pas Loin de là, de vielles pierres de Questembert y sont stockées.  Il en faut une, plate, pour faire l’entrée du four, il faut l’ajuster, la niveler. Puis deux autres pour faire la porte ! Cela demandera une journée entière pour les tailler.

les hommes d'art
Les hommes de l’art : Anthony BOËFFARD – Métallier d’arts ( à gauche) Thierry RIALLIN Paysagiste

            Et puis il faut une porte… Où trouver un artisan capable de fabriquer une porte sur mesure ?

            C’est Georges, qui dans ses relations fera appel à son neveu, Anthony BOËFFARD, ancien conducteur de travaux du Groupe EIFFAGE et aujourd’hui, artisan Métallier d’Arts, à Saint Jean de Brévelay.

La porte est livrée, installée le 28 janvier dernier.

            L’inauguration : lors des journées du patrimoine le samedi 18 septembre 2021

Daniel Méchet

Le président de l’Association du Patrimoine : Présentation du nouveau logo et actions de l’Association

Daniel Mechet

Le mot de Monsieur le Maire de QUESTEMBERT: Boris LEMAIRE

invités

Les invités…

L’inauguration s’est clôturée par le verre de l’amitié offert par Georges BOËFARD

            Il restera à faire une première fournée ….. Pour l’inauguration !    

            Cette manifestation a été faite intentionnellement pour encourager la remise en état des fours de village – biens communs de notre passé.

            L’Association mènera des actions dans ce sens.